Rencontre avec Nicolas Rey en 2003

rey

L’écrivain Nicolas Rey était de passage à Dijon pendant le Printemps des poètes pour son livre Un Début prometteur. Campus avait tendu son micro à l’auteur, Denis Aubert avait réalisé cette interview.

Rappel pour les plus jeunes, ceux qui ont la mémoire courte ou ceux qui ne lisent pas.

Au début des années 2000, Nicolas Rey faisait partie d’une génération de jeunes auteurs à la fois winners et losers. Losers car pris dans les difficultés des rapports humains et amoureux. Winners car médiatiques et récompensés par des prix littéraires. Nicolas Rey était peut-être même la tête de pont des auteurs: chroniqueurs tv et radio aux cotés de Franz-Olivier Giesbert ou chez Pascale Clark. Depuis Nicolas Rey s’est abimé le corps dans des moments d’excès mais il a continué à publier des romans et à écrire des scénarios pour le cinéma, notamment La Femme de Rio.

La vie des archives étant ce qu’elle est, il ne nous reste sur un D.A.T que la fin de l’émission. Malgré tout vous vous rendrez compte de l’esprit de l’émission. Pour vous aider à imaginer, nous avons demandé à Denis Aubert de livrer son souvenir : « C’était une émission spéciale Printemps des poètes ; il venait faire le fanfaron, il ressort de l’émission ébloui par une heure de poésie à l’antenne. »

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

seize + quatre =