L'argot du Phare-Ouest : comment ça parle quand la prof n'est pas là ?

2088-le-bon-la-brute-et-le-truand

Comment ça parle quand la prof n’est pas là ? Comment ça parle dans le dos des parents ? Comment ça parle en bas de ta tour, au coin de ton quartier, dans la cour de la récré quand on veut faire « le bonhomme » ou « la balaise ». Réponse grâce à Radio Phare-Ouest.

 

Chez Campus, on adore les gros mots, les expressions toutes faites, les blagues honteuses et les mots surannés. D’habitude on réserve tout ça au « OFF », aux bureaux. Pourtant, un jour nous avons découvert que nous étions débordés sur notre antenne par le projet Radio Phare-Ouest que nous diffusons tous les mois.

La MJC / centre social / scène culturelle de proximité de la Fontaine d’ouche, la Maison Phare,  propose une émission bricolée sur place par Stéphane avec des enfants de la Fontaine-d’Ouche, des habitants du quartier ou de passage. Cette émission faite autour des préoccupations de la jeunesse et des enjeux sociaux du territoire.

Une rubrique propose de découvrir de « nouveaux » mots argotiques. Des mots issus de vieilles traditions obscures de brigands, de la langue des manouches, de l’argot arabe que les jeunes re-découvrent ou réinvestissent. Nous vous proposons d’écouter quelques unes de ces pépites lexicales.

Gadgi. Foumasse. Goe. Fimbi. Gadgo. Pélo.

Missile. Peufra. Badwo. Cheum.

Tieks. Bbendo. Ter-ter.

Daron. Daronne. Rempa. Le sang. La mif. Mega

Mystique. Ça gère. Bangs to bangs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

neuf − deux =