Désenfumage du discours politique : quelques clefs de compréhension

polll

En cette période électorale, So French se penche sur la question du langage des politiques. En démocratie, le fait politique passe d’abord par le discours, il s’agit de convaincre, rassembler, séduire pour attirer les voix des électeurs. Le discours utilise une forme rationnelle : elle est explicite ou bien sous-jacente. Nous avons demandé à un sémiologue, Jean-Jacques Boutaud, de nous livrer des clefs de compréhension.

 

il a l’air top crédible comme ça notre communicant, nan ?

Si on en croit son wikipédia : « Jean-Jacques Boutaud est professeur en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Bourgogne, spécialiste des signes et de l’approche sémiotique en communication sensorielle, sensible, en général, et du monde alimentaire, en particulier. » Ce que l’internet ne dit pas, c’est sa capacité à analyser également les faits, gestes et dires des politiques. Précédemment, nous l’avions sollicité au sujet des affiches électorales de la campagne municipale 2014 à Dijon. Ses réflexions étaient claires et très précises. Il n’avait d’ailleurs pas caché son plaisir à se prêter à ce jeu qui lui rappelait une pratique répandue dans les cours de communication jusque dans les années 1990 et depuis tombée dans les oubliettes universitaires. Oublié également par le Web 2.0, son passé de conseiller, spin doctor, auprès de politiques dans les années 1980. Tout cela rassemblé fait de lui un « expert » et très « bon client ».

 

Partie 1 : Le discours politique en général

 

Partie 2 : Les cas François Fillon et Emmanuel Macron

 

Partie 3 : La fonction magique du discours politique

 

Partie 4 : L’hologramme de Jean-Luc Mélenchon

 

Partie 5 : La captation du vocabulaire de gauche par le FN

 

Partie 6 : La vérité et les faits, bienvenue dans l’ère post-vérité

 

Partie 7 : Quand notre invité conseillait les politiques

 

Partie 8 : Le MOT de la fin

par Martial Ratel et Fabrice Dedieu

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

12 + dix-neuf =